Rechercher
  • Françoise Mommens

De l’importance de la veille stratégique dans un contexte d'innovation

De l’importance de la veille stratégique dans un contexte d'innovation

Depuis bien longtemps, de nombreux auteurs ont démontré l’importance d’activités de veille* stratégique dans le développement de l’innovation. Dans un monde en mutation rapide, la veille stratégique constitue un mécanisme d’aide à la décision. Il vise à cartographier l’environnement économique, à prévenir les menaces potentielles, minimiser les erreurs probables et anticiper les actions de la concurrence.


Où, quand, quoi, comment et… pour qui!


Cette veille, appuyée par des outils de gestion et de traitement de l’information, consiste à faire la collecte de données pertinentes, en continu (avant, pendant et après le processus d’innovation) et de manière itérative. En effet, il va de soi que tout développement de produit et/ou service nécessite de baser ses décisions sur des données tangibles. Les plus récentes et précises que possible, celles-ci doivent tenir compte de nombreux paramètres, comme : la zone géographique visée (le « où »), le délai nécessaire (le « quand »), la description du projet (le « quoi »), et la méthode utilisée (le « comment »)... Et bien évidemment, le « pour qui »! Car, si vous aviez un jour l’idée de fabriquer une fusée pour aller sur la Lune (c’est un exemple), assurez-vous qu’il y ait des clients intéressés. Il arrive parfois que des innovations soient de vrais flops, faute d’avoir réussi à obtenir une quelconque acceptabilité sociale.

« Toute invention n’est pas une innovation. Elle se doit de répondre à un besoin, ce qui revient à créer quelque chose qui n'existe pas, mais qui va répondre à un réel besoin pour une masse critique. Elle exige une création de valeur. »

Aucune entreprise ne devrait se lancer dans un tel projet sans en avoir mesuré les tenants et les aboutissants, ses capacités financières, ses capacités de production/fabrication, ses disponibilités en matière de ressources humaines, etc.

Et chaque étape nécessite une validation, chaque scénario doit être envisagé, scrupuleusement. Cette vérification doit être menée en parallèle, avec les données de l’entreprises, les données de marché (sans oublier l’analyse de la compétition) et les besoins clients. Aucun projet ne devrait être mené sans avoir la certitude d’être en parfaite adéquation avec les besoins des consommateurs.

Et bien que l’innovation soit vue comme un processus de créativité, la notion de l’information à valeur ajoutée économique semble ici évidente.


Tel un phare, la veille stratégique a donc pour objectif d’éclairer la prise de décision. Elle ne s’y substitue pas, elle « montre les différents chemins » que peu emprunter l’entreprise, tout en documentant les possibles scénarios au cas où cette dernière venait à vouloir en emprunter un plutôt qu’un autre. Son objectif est donc de servir de guide, d’accompagnateur.


En conclusion, dans un monde hautement compétitif, où ni les frontières ni les distances ne sont plus un rempart contre la concurrence, il est du devoir des décideurs de prendre des décisions éclairées, basées sur des données concrètes et vérifiées. Cette obligation entraîne une surveillance serrée de l’environnement, ainsi qu’une analyse fine et la capacité d’anticiper les mouvements induits dans ce même environnement.

D’autant plus nécessaire aujourd’hui qu’hier, puisque partout dans le monde la crise sanitaire rebrasse les cartes de l’économie et chamboule les habitudes consommateurs, cette corrélation entre veille stratégique et innovation devient indissociable.

(*) La veille stratégique est une activité de surveillance permanente de l’environnement d’une organisation, visant à obtenir une vision 360, et permettant une prise de décision stratégique et documentée. Que ce soit pour déceler de nouvelles occasions d’affaires ou pour anticiper les mouvements de la concurrence, elle permet de faire de meilleurs choix.

Françoise Mommens

Spécialiste en intelligence de marché

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout